AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Go on, get out of my head... || Pv Thomas

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellyne S. Campbell
    Ellie; I feel so glamorous, lookin' super fabulous ••

avatar

Féminin Nombre de messages : 64
Age : 24
Localisation : Quelques siècles avant ta naissance.
Humeur : HARDER, BETTER, FASTER, STRONGER.
This is me :
Date d'inscription : 24/02/2009

<< Me on DOT >>
<< Ton groupe >>: Glamorous
<< Ta phrase fêtiche >>: Si quelqu’un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
<< Me & Other & Co' >>:

MessageSujet: Go on, get out of my head... || Pv Thomas   Jeu 5 Mar - 22:48


    Go on,get out of my head...

    Le soleil brillait au dessus de la petite ville d’Arlington, normal pour un début de printemps. Ellyne s’était habillée assez léger pour l’occasion, car quand elle s’était réveillé et avait vu la lumière entrer à flots à travers les rideaux, elle n’avait pas résisté à la tentation de porter sa nouvelle robe. Courte et rouge, elle collait merveilleusement avec son humeur du jour. La matinée était passée, assez monotone, et Ellie n’eut que trois heures de cours, dont littérature et anglais, ses préférées. Son après-midi étant libre, elle décida de le passer à bosser pour le journal. Elle chercherait des sources pour ses prochains articles à la bibliothèque, et ferait un tour à la rédaction pour voir le nouveau projet de mise en page. Elle déjeuna avec Honey, et cette dernière lui proposa de sortir ce soir. N’y voyant aucune objection, Miss Campbell accepta en riant, se demandant encore à quelle fête son amie allait encore l’emmener. Elles décidèrent d’un commun accord qu’Honey viendrait chercher Ellie à la bibliothèque en fi d’après-midi, et qu’elles iraient ensemble se chercher une nouvelle tenue en ville, en vue de la soirée qui s’annonçait. Une fois leur repas fini, elles se séparèrent, et tandis que Miss Eisner quittait l’université, la jolie brune prit le chemin, si familier pour elle, de la bibliothèque.

    Dès qu’elle poussa la porte, elle se sentit à son aise. La lumière entrait par les grandes fenêtres qui bordaient un des murs, et le calme qui régnait là, sans pour autant être oppressant, était apaisant. Elle salua d’un signe de tête la bibliothécaire, qui était désormais habituée à voir cette jeune fille feuilleter des bouquins à travers les rayons pendant des heures. Ellyne s’avança d’une démarche dansante vers les étalages imposants de livres, et entassa quelques livres, des nouvelles d’Edgar Poe pour la plupart, dans ses bras, pour le cours de littérature. Un coin dans le fond, était aménage pour la lecture : plusieurs fauteuils étaient disposés autour d’une table basse, et la belle brune constata avec plaisir qu’aucun n’étaient occupés. Elle s’assit sur le plus confortable, croisant ses jambes nues, déposant son fardeau sur la table, et commença sa lecture. Combien de temps resta-t-elle dans cette position ? Elle n’aurait su le dire, mais pour une raison étrange, elle avait du mal à se concentrer. Elle lisait une page, et puis ses pensées se mettaient à divaguer à gauche à droite, avant qu’elle ne se force à reprendre là où elle en était arrivée. A un moment donné, elle leva les yeux vers les fenêtres, et constata que le soleil semblait plus bas dans le ciel. Rapide coup d’œil à l’heure sur son portable : il était 15h30. Le temps passait décidément bien vite, alors que les pages, non. La jeune fille secoua la tête pour se reconcentrer, et cette fois, se plongea totalement dans son livre. Quelques minutes plus tard, un mouvement à sa gauche attira son attention, et sans quitter des yeux sa page, elle devina que quelqu’un s’était assis sur le fauteuil en face du sien. Persuadée que c’était Honey qui était déjà là, Ellie lança, sans lever le regard :


    - T’es rapide toi, désolée, mais j’en ai pas encore tout à fait fini donc va falloir patien…

    Elle quitta son livre des yeux un moment, au beau milieu de sa phrase, et constata que c’était loin d’être Honey qui l’observait. Quand elle aperçut le jeune homme, son cœur rata un battement. La bibliothèque, c’était le seul endroit où elle était sûre de ne pas le trouver, alors si même là, elle ne pouvait plus le fuir, comment faire ? C’était d’ailleurs bien pour ça qu’elle y passait tant de temps, dernièrement… Ses joues s’empourprèrent immédiatement, et elle baissa la tête, faisant mine de reprendre sa lecture, son visage caché par ses cheveux, tout en demandant, glaciale :

    - Je peux savoir ce que tu fiches ici ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas C. Pierce

avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 26
Localisation : Ou tu veux !
Humeur : Happy ? Maybe !
This is me :
Date d'inscription : 05/03/2009

<< Me on DOT >>
<< Ton groupe >>: Run
<< Ta phrase fêtiche >>:
<< Me & Other & Co' >>:

MessageSujet: Re: Go on, get out of my head... || Pv Thomas   Jeu 5 Mar - 23:34

"Plus qu'un jeu ?"


  • Aujourd’hui était un jour banal pour Thomas. Un jour qui ressemblait aux autres. Et cela l’agaçait. Le soleil allait accompagner sa journée. Bien entendu ses parents n’étaient pas là, ils n’avaient jamais été là de toute manière, et sa sœur était déjà partie. Leur relation avait tellement changée. Avant Megan et Thomas étaient proches, faisant front contre des parents absents. Mais l’entrée à l’université les a complètement éloignés. Ils n’ont plus rien en commun. Thomas a changé et s’est retrouvé avec l’étiquette du « populaire, tombeur de ses dames ». Il ne s’en plaint pas et profite de son pouvoir de séduction. Mais parfois il aimerait qu’on arrête de le juger aussi facilement et lui, stupidement, entre dans l’étiquette qu’on lui avait attribué. Bien sur il en profitait. Il ne se plaint pas d’aller de filles en filles et surtout de lits en lits, mais il vient de découvrir qu’il pouvait avoir de véritables sentiments pour une fille. Mais il ne veut pas se l’avouer et surtout lui avouer. Vêtu d’un jean et d’un tee-shirt il sortit de chez lui. La journée était assez simple : entrainement de basket, littérature et histoire. Des matières qu’il aimait. Normal il les avait choisis après tout. Mais toute la journée il ne pensa qu’à une personne : Elly. Il la cherchait, guettait sa voix, son rire et ses amis. Elle n’était ni avec Megan ni avec Honey. Le jeune homme se demandait bien ou elle pouvait être. Il n’arrivait pas à se l’avouer mais il était indéniablement amoureux d’elle. Au départ c’était juste une fille de plus à son tableau de chasse. Oui mais une fille qui lui résiste. Il s’était mit en tête de la conquérir et de prouver à tout le monde qu’il pouvait mettre Ellyne Campbell dans son lit. Semaines après semaines il l’avait dragué. Lui tournant autour, lui faisant des avances et la faisant rougir mais rien n’y faisait. Encore pire, Thomas était tombé amoureux. Une première pour ce bourreau des cœurs. Il faisait comme si de rien n’était devant ses amis mais lorsqu’il tournait autour de la jeune femme, ses paroles étaient vraies. Et seul lui le savait. Sa fierté l’empêchait de se dévoiler, de le dire à Elly et de montrer à tout le monde qu’il avait changé. Ou tout du moins envers Elly. Il savait que la jeune femme était attirée par lui.

    Les cours finis il décida d’aller à la bibliothèque. Pour la première fois à vrai dire ! Pas qu’il était un mauvais élève, non, mais il n’en avait jamais eu besoin. Avec tous les livres qu’il avait chez lui. Voilà un côté que beaucoup ne connaisse pas. Mise à part sa sœur probablement. Personne ne le voyait en étudiant modèle, sérieux et soucieux de son avenir. Mais en réalité Thomas est très préoccupé par son avenir. Il aimerait faire carrière dans le sport mais s’il n’y arrive pas dans l’histoire ou la littérature. Il adore lire et possède des centaines de livres chez lui. Si Elly savait ça, elle ne le verrait surement plus de la même manière. Elle qui adore lire ! Il décida donc d’aller à la bibliothèque car il était persuadé d’y trouver la jeune femme. En effet, une fois entré il aperçut sa silhouette, assise sur un fauteuil, concentré sur un livre. La bibliothécaire fronça les sourcils à son arrivée mais ne dit rien. Il marcha jusqu’à Elly et s’assit sur un fauteuil en face d’elle. Il remarqua immédiatement sa tenue et sourit devant son air concentré. Il l’a trouvait vraiment belle. Il sourit à ce qu’elle dit et rigola doucement en la voyant rougir légèrement. Il changea de comportement, ne voulant rien laisser paraitre, et afficha un air arrogant et sûr de lui.


    - Je viens te voir, enfin admirer ta beauté.

    Et voilà, c’était repartit. Ils ne pouvaient pas rester ensemble sans montrer réellement leur vraie nature. Thomas aurait aimé lui dire qu’il voulait changer et être avec elle mais il ne pouvait pas. Il attendait peut-être que la jeune femme succombe afin de lui avouer, après, ses sentiments. Probablement. Il se leva et passa derrière elle. Il s’appuya contre le fauteuil de la jeune femme alors que son visage frôlait le sien. Il regarda un moment le livre. Ils avaient les mêmes gouts apparemment ! Pendant quelques minutes ses yeux parcoururent la page avant de changer de direction. Il murmura :

    - Apparement tu attendais quelqu’un. Je suppose que tu es prise ce soir. C’est dommage ma belle.

    Il sourit et se décala légèrement. Il se redressa et s’assit sur le fauteuil à côté d’Ellyne en la regardant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellyne S. Campbell
    Ellie; I feel so glamorous, lookin' super fabulous ••

avatar

Féminin Nombre de messages : 64
Age : 24
Localisation : Quelques siècles avant ta naissance.
Humeur : HARDER, BETTER, FASTER, STRONGER.
This is me :
Date d'inscription : 24/02/2009

<< Me on DOT >>
<< Ton groupe >>: Glamorous
<< Ta phrase fêtiche >>: Si quelqu’un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
<< Me & Other & Co' >>:

MessageSujet: Re: Go on, get out of my head... || Pv Thomas   Ven 6 Mar - 19:16


    Go on,get out of my head...

    Ellyne ne quitta pas son livre des yeux, essayant de garder la contenance qu’elle avait réussi à adopter. Elle arriverait sûrement à rester aussi indifférente si Thomas s’en allait dans les 3 minutes à venir. Passé ce délai, elle n’était pas certaine de pouvoir rester aussi distante. Au départ, elle avait cru qu’avec le temps, elle allait devenir de plus en plus forte en ce qui est de contrôler parfaitement ses sentiments, mais elle constata amèrement qu’elle avait de plus en plus de mal. Essayant de canaliser toute son attention sur le livre qu’elle tenait entre ses mains, elle tenta d’ignorer le jeune homme qui lui faisait face. Dès qu’il la gratifia d’un de ses célèbres compliments, sa forteresse de glace vola en éclats. « Admirer ta beauté… » Non mais à quoi il jouait à la fin ? Elle le gratifia d’un regard noir, à défaut de ne pouvoir feindre de ne pas avoir entendu, et reposa aussitôt ses yeux sur les caractères noirs du bouquin. Ellie le vit, du coin de l’œil, se lever, et une petite partie d’elle espéra qu’il s’en allait, alors qu’une plus grande partie, qui devait se situer au niveau du cœur, et qu’elle essayait à corps et à cris de faire taire, voulait absolument qu’il reste. Elle n’eut pas à tergiverser longtemps, car Thomas passa derrière le dossier de son fauteuil à elle, et se pencha au dessus, comme s’il voulait savoir ce qu’elle lisait. Il était si près d’elle qu’elle piqua un fard, soulagée de constater qu’il ne pouvait pas voir son visage. Mais était-il cependant assez près pour entendre les battements désordonnés de son cœur, qui se faisaient de plus en plus rapide ? Ce qu’il lui dit ensuite, les mots glissants dans son oreille comme une mélodie troublante, n’arrangea vraiment pas les choses. Une sensation étrange la tiraillait, et elle avait vraiment l’impression d’avoir un petit ange et un petit démon sur chaque épaule, l’un lui ordonnant d’étrangler Tom, l’autre lui dictant de lui sauter aux cou. Elle opta pour une solution moins extrême et se contenta de lever les yeux au ciel tandis que le beau brun s’asseyait dans un fauteuil à côté d’elle.

    Ellie posa délicatement son livre sur ses genoux, et leva le regard vers Thomas. Elle lui sourit de ce sourire sarcastique, presque moqueur, qui était sa spécialité, et prit son ton le plus glacial pour lui lancer :


    - Oui, j’attends quelqu’un, et ce n’est visiblement pas toi. Je suis prise ce soir, et si c'est toi qui me le demandes, je suis prise aussi tous les soirs qui reste !

    Elle se leva, saisissant au passage le livre qu'elle lisait et les autres qui attendaient sur la petite table et entama d'un pas rapide le chemin du rayon où elle les avaient trouvés, afin de les y remettre et d'en prendre d'autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas C. Pierce

avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 26
Localisation : Ou tu veux !
Humeur : Happy ? Maybe !
This is me :
Date d'inscription : 05/03/2009

<< Me on DOT >>
<< Ton groupe >>: Run
<< Ta phrase fêtiche >>:
<< Me & Other & Co' >>:

MessageSujet: Re: Go on, get out of my head... || Pv Thomas   Ven 6 Mar - 19:54

"Plus qu'un jeu ?"



  • Lorsqu’il s’assit sur un fauteuil prés de la jeune femme, Thomas se demanda pourquoi Elly résistait autant. Il avait toujours eu tout ce qu’il voulait et ce qu’il désirait le plus était cette jeune femme. Il savait bien qu’il se comportait mal avec toutes les filles et que toutes celles qui ont succombé l’ont bien regrettée par la suite. Pour Thomas ce n’est qu’un jeu, une fille de plus. Mais pour Elly c’est différent. Il tourne autours d’elle, la drague et tous le monde pensent que c’est comme toutes les autres. Qu’elle souffrira après. Mais non, pas cette fois-ci. Aussi étrange que cela puisse paraitre pour les autres, Thomas était tombé amoureux d’Elly. Il s’en voulait, sachant qu’il n’en a pas le droit. Il essai de refouler ses sentiments mais il sait que lorsqu’il la voit il sourit, son cœur bat plus rapidement. Et pourtant les mots qui sortent de sa bouche sont les mêmes qu’il a utilisé pour les autres filles. A la différence qu’il ne les a jamais réellement pensés. A chaque fois c’était pour séduire mais cette fois-ci, toutes ses paroles, il les pense vraiment. Mais le fait qu’Ellyne lui résiste l’énerve. Il ne le supporte pas. Il sait qu’elle est attirée par lui. Et pourtant… Lorsqu’il entendit les paroles de la jeune femme il sourit. Son air supérieur et sûr de lui ne le quittait pas et pourtant cela ne ressemblait pas du tout à ce qu’il avait sur le cœur. Il suivit du regard la jeune femme se levait et jeta un coup d’œil à la bibliothécaire qui était occupée. Il se leva à son tour et rejoint Ellyne dans les rayons surplombaient par de grandes étagères pleines de livres. Le jeune homme aimait être entouré de livre, il regarda une minute à coté de lui et tourna la tête vers la jeune femme. Il arriva prêt d’elle et sourit. Elle rangeait des livres et lisait le titre de certains. Thomas appuya une de ses épaules contre une étagère.

    - Dommage. Tu te serais bien amusée. Je te conseille la pièce de théâtre d’Anouilh c’est très bien !

    Il vit la jeune femme froncer les sourcils et sourit. Elle pense peut-être que Thomas est un illettré doublé d’un imbécile ? Il était tout de même en 2ème année d’Histoire et Littérature. Il vit la jeune femme tournait le dos et commençait à partir. Il l’attrapa par le bras et elle se retourna. Il la poussa doucement contre l’étagère alors qu’il se mettait en face d’elle. Il la regarda un moment dans les yeux. Il sourit en sentant les battements du cœur de la jeune femme s’accéléraient. Il approcha son visage du sien et murmura, en la regardant dans les yeux :

    - Arrête de résister Campbell, ça devient ridicule. Je ne comprends même pas pourquoi tu essais.

    Il lui sourit légèrement alors que ses mains se posaient sur les hanches de la jeune femme. A vrai dire son masque sûr de lui venait de disparaître. Il sentit son cœur s’accélérer et pria pour ne pas qu’elle l’entende. Si elle savait à quel point il était fou d’elle !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellyne S. Campbell
    Ellie; I feel so glamorous, lookin' super fabulous ••

avatar

Féminin Nombre de messages : 64
Age : 24
Localisation : Quelques siècles avant ta naissance.
Humeur : HARDER, BETTER, FASTER, STRONGER.
This is me :
Date d'inscription : 24/02/2009

<< Me on DOT >>
<< Ton groupe >>: Glamorous
<< Ta phrase fêtiche >>: Si quelqu’un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
<< Me & Other & Co' >>:

MessageSujet: Re: Go on, get out of my head... || Pv Thomas   Ven 6 Mar - 21:58


    Go on,get out of my head...

    Ellyne rangea les livres dans les étagères, un peu trop violemment pour ces pauvres bouquins qui ne lui avaient rien fait. Seulement, elle avait besoin de passer ses nerfs sur quelqu’un ou quelque chose. En l’occurrence, ce serait eux. Elle était à bout, ayant l’impression qu’elle allait finir par exploser. Il n’y avait que Thomas Pierce pour la mettre dans un pareil état après seulement quelques minutes. Elle s’intima de se reprendre, et parvint rapidement à se calmer, s’excusant mentalement du tort infligé aux ouvrages. Elle se déplaça le long du rayon, cherchant des écrits interessants, mais elle n’eut pas le temps d’en passer beaucoup en revue, car Tom vint rapidement la rejoindre. Il s’appuya nonchalamment contre une étagère, et elle réussit, assez fière d’elle, à ne pas lui jeter le moindre coup d’œil, se contentant de chercher un livre qu’elle n’avait pas encore lu, et susceptible de l’intéresser. Comme elle avait déjà passé des millions de fois au crible l’essentiel des livres ici, la tâche serait ardue. Il lui répondit de sa voix si arrogante qui avait le don de la mettre hors d’elle et de l’attirer irrémédiablement. Comment cela était-il possible ? Elle ne prit pas attention à ce qu’il dit au début, ça ressemblait tellement à tout ce qu’il lui avait déjà dit, et probablement à un million d’autres filles avant elle. Par contre, elle ne put s’empêcher d’être surprise par la deuxième partie de sa phrase. « Anouilh… » Il connaissait Anouilh ? Ou plutôt, il aimait Anouilh ? Elle avait lu sa pièce la plus célèbre, Antigone, et avait adoré. Dès qu’il prononça le nom de cet auteur, elle leva le regard, fronçant les sourcils, arrêtant son analyse des livres autour d’eux. Thomas sourit, comme si il était fier d’avoir finalement réussi à la surprendre.

    Elle tressaillit, et en le regardant dans les yeux, y trouva une profondeur qu’elle ignorait. C’était la première fois qu’elle se risquait à plonger dans le regard de Tom, et elle y aperçut une lueur qu’elle n’avait encore jamais vue… Ses yeux clignèrent, et cette nouveauté disparut, sans qu’Ellie puisse l’identifier. Elle prit peur, car elle savait qu’elle n’était plus qu’à deux doigts de craquer. Il la tenait, et lui faire face aurait été trop dangereux. Plus qu’une chose à faire : fuir. Elle se retourna, tentant d’échapper à son regard qui lui donnait l’impression d’être passé aux rayons X, mais elle n’en eut pas l’occasion car le beau brun la retint par le bras, et elle fit volte-face, s’apprêtant à lui lancer une répartie cinglante, mais elle n’en eu pas le temps. Il la poussa doucement contre l’étagère, et elle n’opposa aucune résistance, ayant perdu tous ses moyens. Il se plaça en face d’elle, trop près pour lui permettre de se ressaisir, et son cœur accéléra le tempo tandis que sa respiration se faisait bien plus saccadée. Aucune issue. « Arrête de résister Campbell, ça devient ridicule. Je ne comprends même pas pourquoi tu essais. » Il glissa ses mains sur les hanches d’Ellie, et celle-ci frissonna. Il était bien trop proche d’elle, bien trop séduisant, et elle, bien trop vulnérable… Elle approcha son visage de celui du jeune homme, incapable de résister. Elle se perdit dans ses yeux, et leurs lèvres se rapprochèrent dangereusement. Alors qu’ils n’étaient plus séparés que par quelques centimètres, une alarme se déclencha dans sa tête, et elle réussit à lutter. Elle tourna la tête, fuyant le regard du jeune homme, et sans oser lever le visage, tout ce qu’elle avait sur le cœur finit par sortir.


    - Pourquoi j’essaye ? Tu te poses vraiment la question ?! Peut-être parce que je ne veux pas être un nom de plus sur une liste ! Arrête de jouer avec moi. Trouve-toi une autre adversaire ! Tu sais combien de filles seraient ravies de le faire. Mais moi pas. Je ne veux pas jouer. Je suis une mauvaise perdante.

    Elle s’arrêta un instant, baissant la tête, observant ses pieds. Elle ne voulait pas lever le regard et avoir à affronter le sien, elle savait que c’était au dessus de ses forces. Reprenant une grande inspiration, les yeux rivés sur le sol, elle continua :

    - Tu ne t’en es peut-être pas rendu compte, mais je vaux mieux que ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas C. Pierce

avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 26
Localisation : Ou tu veux !
Humeur : Happy ? Maybe !
This is me :
Date d'inscription : 05/03/2009

<< Me on DOT >>
<< Ton groupe >>: Run
<< Ta phrase fêtiche >>:
<< Me & Other & Co' >>:

MessageSujet: Re: Go on, get out of my head... || Pv Thomas   Ven 6 Mar - 22:34

"Plus qu'un jeu ?"


  • Thomas s’était levait et avait suivit la jeune femme dans les rayons de cette bibliothèque. De grandes étagères les entouraient et Thomas se sentait comme chez lui. Entourait de livre. Il s’appuya contre une étagère, prêt d’Elly qui rangeait nerveusement ses bouquins. Il sourit face à l’entêtement de la jeune femme de ne pas le regarder. Tant pis, au moins il pouvait la contempler à sa guise, sans faire semblant d’être arrogant et prétentieux. Lorsqu’il lui conseilla de lire Anouilh il sourit à son froncement de sourcils. Elle pensait surement qu’il était idiot. Si c’était le cas il ne serait pas dans cette université. Soudain, il se demanda combien de personne pensait que c’était un garçon stupide bon qu’à jouer au basket et draguer. Pff. A vrai dire, il s’en fichait de ce qu’on pensait de lui. Il était tout de même heureux d’avoir étonnée la jeune femme qui se tourna vers lui et le regarda quelques minutes. Il fut surpris et il cru lire de l’incompréhension dans le regard d’Ellyne. Il se ressaisit bien vite alors que la belle brune tournait les talons pour fuir. Mais il ne lui en laissa pas l’occasion car il la saisit par le bras. Elle fit volte face alors qu’il la poussait doucement contre les étagères. Il s’approcha doucement d’elle et leur visage n’était qu’à quelques centimètres. Après quelques paroles qu’il murmura il glissa ses mains sur les hanches de la jeune femme. Il la sentit tressaillir sous ses mains alors qu’elle approchait ses lèvres. Ils n’étaient plus séparés que de quelques millimètres lorsqu’Elly tourna la tête et fuyait son regard. Il baissa la tête à ce que dit la jeune femme. Il s’attendait à cette réponse. Que savait-elle sur ce qu’il pensait réellement ? Elle pensait qu’il jouait, une nouvelle fois, qu’elle n’était qu’une fille parmi sa liste. Alors que non. Mais la fierté du jeune homme l’empêchait de lui dire réellement la vérité. Un de ses mains remonta et souleva le menton d’Elly afin qu’elle le regarde. Il la regarda un moment dans les yeux et lorsqu’il vit qu’ils étaient pleins de larmes, son cœur chavira. Il murmura :

    - Tu me juge sans me connaître Campbell. Tu me connais par ce qu’on dit de moi mais tu ne t’es jamais intéressée à qui j’étais réellement. Comment peux-tu savoir que je te considère comme une fille parmi tant d’autre ? Non tu ne peux pas savoir.

    Il soupira doucement et lui lâcha le menton. A vrai dire, il était fatigué de jouer un jeu. Personne ne lui avait jamais résisté. Il a fallu qu’il se mette en tête de séduire la fille inaccessible de l’université, la fille qui lui résiste, pour qu’il en tombe amoureux. Sa main retomba de nouveau sur la hanche de la jeune femme. Il murmura une nouvelle fois :

    - Je n’ais pas envie de jouer avec les autres filles. C’est toi que je veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellyne S. Campbell
    Ellie; I feel so glamorous, lookin' super fabulous ••

avatar

Féminin Nombre de messages : 64
Age : 24
Localisation : Quelques siècles avant ta naissance.
Humeur : HARDER, BETTER, FASTER, STRONGER.
This is me :
Date d'inscription : 24/02/2009

<< Me on DOT >>
<< Ton groupe >>: Glamorous
<< Ta phrase fêtiche >>: Si quelqu’un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
<< Me & Other & Co' >>:

MessageSujet: Re: Go on, get out of my head... || Pv Thomas   Sam 7 Mar - 0:03


    Go on,get out of my head...

    Le cœur d’Ellyne battait si fort qu’elle avait l’impression que chaque centimètre carré de son corps battait en rythme. Leur proximité, le calme de la bibliothèque, le fait qu’ils soient à l’abri de tous les regards… Tous ses facteurs ne l’aidaient décidément pas à résister. Il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour qu’elle en oublie toutes ses bonnes résolutions. Habituellement, quand ils se voyaient, ils étaient tous deux entourés d’autres personnes, et chacun entretenait avec soin la façade qu’ils avaient décidé d’emprunter. Mais ici, en tête à tête, les masques commençaient à tomber. Miss Campbell descendait tout doucement de sa tour d’ivoire, après y être restée trop longtemps. La tension entre Thomas et Ellie était perceptible, et une force plus solide qu’eux, presque magnétique, les attirait l’un vers l’autre. Il aurait été tellement plus simple de se laisser aller, mais si elle devait se parer de toute sa volonté maintenant, pour éviter de souffrir plus tard, alors elle était prête à affronter les obstacles. Ellie savait qu’il était déjà trop tard, et qu’elle souffrirait quoi que soit le dénouement. Sa première pensée en se réveillant le matin était toujours pour lui, et la dernière en se couchant également. Si elle se laissait trop approcher, si quelque chose se passait entre eux, ce serait pire. Mille fois pire. Voila pourquoi il fallait absolument empêcher que son cœur ne se brise et tombe en morceaux. Malheureusement, en lui tournant autour, il ne lui facilitait pas la tâche. Etait-il cruel à ce point ? Est-ce que ça l’amusait réellement de l’avoir sous son emprise ? Non, il ne pouvait pas s’en rendre compte. Tom pouvait deviner qu’il lui plaisait, mais il ne pouvait se douter de l’effet qu’il faisait à la jolie brune.

    Une fois sa tirade finie, un soulagement l’envahit, mais il fut de courte durée, car vite remplacé par un sentiment d’une tout autre trempe : du chagrin. Après ça, il était évident qu’elle n’allait plus jamais entendre parler de Thomas, qu’il la laisserait tranquille, ce qu’elle ne cessait de demander depuis le début. Elle aurait dû s’en réjouir, mais elle n’y parvenait pas. Elle était triste que ça se finisse comme ça. Il était tout ce dont elle avait besoin, et ce fut seulement à cet instant là qu’elle en prit conscience, tout en sachant que même si elle pourrait l’avoir, ce ne serait jamais de la façon dont elle le voulait. Pour elle seule. Sans compromis possible. Qu’il ressente pour elle ce qu’elle ressentait pour lui. Etait-ce seulement plausible ? Quelques larmes s’échappèrent de sous ses paupières, et bien qu’elle fit tout ce qui était en son pouvoir pour les retenir, c’était peine perdue. Du moment qu’il ne les voyait pas… Raté. Il lui prit délicatement, presque tendrement, le menton et le souleva pour la forcer à le regarder, ce qu’elle craignait. Elle eut peur de sa réaction, mais encore une fois, il la surprit. Ce qu’il lui dit la chamboula. Il laissait entendre certaines choses qu’elle n’aurait jamais pu imaginer. « Tu me juge sans me connaître. » Certes, elle s’était toujours basée sur les apparences et les rumeurs pour se forger son opinion de Thomas, mais il n’avait rien fait pour démentir cette image, et après tout, il avait fait pareil de son côté. Quand il reposa sa main sur la hanche de la jeune femme, elle fut comme électrisée. « C’est toi que je veux. » Elle se plongea dans son regard, s’y noyant, cherchant un quelconque réconfort, qu’elle trouva immédiatement. Il était sincère. Tout à coup, toutes ces certitudes s’effondrèrent. Elle était fatiguée de faire comme si il l’exaspérait, alors que tout ce qu’elle voulait, c’était se blottir dans ses bras, et y rester à jamais. Elle chancela, ayant du mal à tenir sur ses jambes, se sentant de plus en plus fébrile. Sa tête se déconnecta complètement, son cerveau se mit sur Off, et elle laissa son instinct contrôler lui-même la situation, option « pilotage automatique ». Elle glissa, sans s’en rendre compte, ses mains derrière la nuque de Tom, et se rapprocha de lui. Sur le même ton, dans un souffle, elle murmura :


    - Non, non je ne peux pas savoir. Tu n’as jamais voulu m’expliquer.

    Ses yeux étaient toujours brillants des larmes qui y demeuraient, hésitantes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas C. Pierce

avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 26
Localisation : Ou tu veux !
Humeur : Happy ? Maybe !
This is me :
Date d'inscription : 05/03/2009

<< Me on DOT >>
<< Ton groupe >>: Run
<< Ta phrase fêtiche >>:
<< Me & Other & Co' >>:

MessageSujet: Re: Go on, get out of my head... || Pv Thomas   Sam 7 Mar - 0:44

"Plus qu'un jeu ?"



  • Thomas sentait son cœur battre alors qu’il sentait ses résistances disparaitre les unes derrières les autres. Il s’était promis de ne jamais le montrer, montrer celui qu’il pouvait être. Mais il était fou de cette fille et il n’en pouvait plus de jouer et de faire semblant. Il s’en fichait de sauver les apparences désormais. A quoi bon quand le cœur ne suit plus l’esprit. Il était si prés d’Elly qu’il pouvait sentir sa respiration saccadée et les battements de son cœur. Oui à chaque fois qu’ils se rencontraient il y avait toujours des gens autours, leurs amis. Ils assistaient aux piques de Thomas et à l’exaspération d’Ellyne. Chacun jouant un jeu, feignant ceux qu’ils n’étaient pas. Mais là, si proche de la jeune femme, sans personne autour, dans un coin reculé, Thomas avait du mal à reprendre son masque de mépris et de drague insignifiante. Son cœur le suppliait de parler alors que sa tête lui disait de se taire, que ce n’était pas le moment. Mais, ici, les cœurs se dévoilaient petit à petit et les résistances ainsi que les masques tombaient. Thomas pouvait sentir qu’Elly était attirée par lui. La tension qui régnait entre eux les attirés d’une façon qu’il ne pouvait pas résister. Au dessus d’eux planait deux cœurs prêt à s’aimer mais aussi à ce briser. Il faut juste que les égos disparaissent deux minutes. Mais Thomas n’en pouvait plus de jouer. Il sentait qu’il n’y arrivait plus. Il voyait ce petit bout de femme dont il était tombé amoureux sans s’en rendre compte et qui croyait qu’il se servait d’elle.

    Lorsqu’Elly lui expliqua pourquoi elle résistait, il s’y attendait. Ils avaient trop joué. Maintenant c’était l’heure d’arrêter et de remettre les pendules à l’heure. De dire la vérité. Mais Thomas avait tellement de mal. Lorsqu’il releva le menton de la jeune femme, et vit des larmes remplirent ses yeux, il crut que son cœur allait s’arrêter. Il ne voulait pas la faire souffrir. Ou tout du moins il ne voulait plus la voir souffrir. Il lui dit qu’elle le jugeait alors qu’elle ne le connaissait pas. C’est vrai. Elle le connaissait que par rapport à ce qu’en disait les autres et à l’étiquette qu’il portait. Elle n’avait jamais essayé de savoir qui il était réellement. Derrière cette image de dragueur qui enchaine les aventures d’une nuit. A vrai dire il ne lui en avait pas donné l’occasion. Préférant cacher ses sentiments derrière ce masque qu’il avait si bien adopté désormais. Cela lui convenait. Lorsqu’il reposa sa main sur la hanche d’Elly en lui disant que c’est elle qu’il voulait, elle redressa enfin les yeux vers lui. Ils se regardèrent un moment. Cherchant à lire la vérité l’un dans l’autre. Lorsqu’il sentit les mains de la jeune femme se posaient sur sa nuque et leur corps se rapprochaient, il fut surpris. Ne comprenant pas ce que faisait la jeune femme. Avait t’elle comprit ? Il sourit légèrement à ce qu’elle murmura. Thomas laissa ses mains sur les hanches d’Ellyne et rapprocha son visage du sien. Il effleura ses lèvres mais recula légèrement. Dans un souffle il murmura :


    - Tu ne me l’as jamais demandé.

    Il arrêta de respirer un moment. Profitant de sentir son corps contre le sien. Leurs lèvres se frôlèrent de nouveau. Il dit une dernière chose.

    - Je pourrais t’expliquer qui je suis vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellyne S. Campbell
    Ellie; I feel so glamorous, lookin' super fabulous ••

avatar

Féminin Nombre de messages : 64
Age : 24
Localisation : Quelques siècles avant ta naissance.
Humeur : HARDER, BETTER, FASTER, STRONGER.
This is me :
Date d'inscription : 24/02/2009

<< Me on DOT >>
<< Ton groupe >>: Glamorous
<< Ta phrase fêtiche >>: Si quelqu’un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
<< Me & Other & Co' >>:

MessageSujet: Re: Go on, get out of my head... || Pv Thomas   Sam 7 Mar - 21:29


    Go on,get out of my head...

    Ellyne perdit contact avec la réalité, et en oublia qui elle devait être. A savoir, Ellyne Sophia Campbell, rédactrice du journal de l’université, glaciale et sarcastique. Là, dans cette bibliothèque, les bras autour de la nuque de Thomas, elle était sous le charme, et rien d’autre. Rares étaient les moments où elle se permettait de regarder Tom dans les yeux, expérience beaucoup trop troublante pour elle, et du moins, elle se cachait dans ses derniers retranchements avant de tenter. A cet instant précis, elle avait fait tomber toutes les barrières, tout en sachant que c’était ce que le jeune homme attendait. Elle se fichait des larmes qui miroitaient dans ses prunelles marron, de ce qu’il pouvait en penser, maintenant qu’ils se dévoilaient petit à petit tout les deux, tout pouvait arriver. Ce sentiment était grisant, tout en lui faisant un peu peur. Elle n’arrivait pas à lui faire totalement confiance, pas encore. Ils s’étaient si longtemps masqués derrière des apparences et des préjugés, ç’aurait été impossible. Pourtant, c’est ce dont elle avait le plus envie, qu’elle puisse enfin lui avouer la vérité, cette vérité qui lui brûlait la gorge. Mais quant à lui, jusqu’à quel point était-il sincère ? Où s’arrêtaient les sentiments et où commençait le défi ? Dès qu’elle eut fini sa phrase, il rapprocha son visage, et leurs lèvres s’effleurèrent. Ellie s’enflamma immédiatement, et tandis que le rouge lui montait aux joues, son cœur augmenta encore la vitesse et la force de ses battements, ce qu’elle n’avait pourtant pas cru possible. Dans combien de temps allait-il exploser ? Ca ne pouvait pas tarder. Malgré la chaleur de son corps qui s’était accrue considérablement, elle frissonna. Quand il reprit la parole, son timbre était encore plus bas, et elle dû se faire violence pour résister. Elle s’aggripa un peu plus à la nuque du jeune homme afin de ne pas chanceler. « Je pourrais t’expliquer qui je suis vraiment », il dit ça dans un souffle, et Ellyne sentit plus que n’entendit ces mots.

    Quel était réellement le sens de cette phrase ? Elle savait que c’était une image que Thomas se donnait, mais à quel point était-elle fausse ? Une petite voix dans sa tête lui souffla qu’elle serait sûrement bien surprise de ce qu’elle pourrait découvrir en grattant un peu… Elle était là, appuyée contre l’étagère, noyée dans le regard du jeune homme, et toutes ses défenses étaient tombées en poussière. Il était si beau, sentait si bon, ses lèvres si douces… Comment avait-elle pu ne pas succomber ? Mais maintenant, elle avait envie de jouer, elle aussi. A sa façon…


    - Maintenant, je te le demande, murmura-t-elle. Explique moi.

    Un sourire malicieux s’épanouit sur les lèvres d’Ellie, et en un pas rapide sur le côté, s’arracha à l’étreinte de Thomas, qui eut l’air surpris. Elle regretta immédiatement le contact du jeune homme, qui lui manqua immédiatement. Elle aurait voulu se gifler devant cette faiblesse de sa part. En essayant de laisser transparaître le moins possible ce sentiment qui lui dictait de retourner illico dans les bras de Tom – bien qu’elle était sûre qu’elle n’était pas très douée pour ça – elle se dirigea vers la fin du rayon. Bien qu’elle lui tournait le dos, elle sentait la présence du beau brun derrière elle. Elle se pencha, et finit par trouver ce qu’elle cherchait : Anouilh. Faisant glisser le livre dans sa paume, elle se redressa, fit volte-face et le tendit brusquement à Thomas. Avec un sourire en coin, elle continua :

    - A part ça, qu’est ce que j’ignore ? Sa voix se fit plus douce, et reprit, légèrement plus gênée. Je suis prête à tout apprendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas C. Pierce

avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 26
Localisation : Ou tu veux !
Humeur : Happy ? Maybe !
This is me :
Date d'inscription : 05/03/2009

<< Me on DOT >>
<< Ton groupe >>: Run
<< Ta phrase fêtiche >>:
<< Me & Other & Co' >>:

MessageSujet: Re: Go on, get out of my head... || Pv Thomas   Dim 8 Mar - 1:00

"Plus qu'un jeu ?"


  • Thomas ne voyait plus rien à part Elly. Il voyait les yeux pleins de larmes de la jeune femme, levaient vers lui, guettant la vérité dans le regard du jeune homme. C’était si simple de lire en lui maintenant qu’il avait fait tomber toutes ses barrières et ce masque. Il se sentait vulnérable et détestait ça. Il espérait de tout cœur qu’il avait eu raison d’agir comme ça, de baisser la garde et les armes. C’était la première fois qu’une autre personne que sa sœur ou Cléa, pouvait voir en lui et comprendre qui il était réellement. Il sentait les mains fraiches d’Ellyne sur sa nuque alors que leurs lèvres se frôlaient sans jamais se rencontrer. Comme si quelque chose les en empêcher. Une barrière invisible, le mensonge pendant si longtemps. Ils avaient besoin de voir qui ils étaient vraiment. De comprendre qui ils aimaient aussi fort sans ne rien pouvoir faire. Thomas voulait gouter les douces lèvres de la jeune femme, la serrer dans ses bras et pouvoir parler avec elle. Réellement parler sans rien se cacher et sans rien laisser paraitre. Le pourront t-ils ? Thomas espérait. Il espérait depuis le premier jour ou il avait décidé de la séduire, ou il avait décidé de la faire succomber. Lui qui pensait qu’il ne tomberait jamais amoureux, pas pour le moment tout du moins. Il pensait que s’amuser, avoir une fille chaque soir, lui convenait. Mais désormais non. Il ne voulait qu’elle. Il ne désirait qu’elle. Et pour la première fois il était amoureux.

    Il s’attendait à ce qu’elle lui dise qu’elle ne savait pas qui il était réellement, qu’il ne lui avait jamais expliqué. Mais le lui avait-elle demandé ? Non. Ils n’avaient jamais fait aucun effort pour savoir qui se cacher réellement derrière ces masques qu’ils portaient si bien. Désormais, elle faisait le premier pas. Voulant savoir qui il était vraiment. Elle ne lui laissa pas le temps de parler, qu’elle s’écarta de lui. Il fut surpris et la regarda partir vers la fin du rayon. Il marcha tranquillement derrière elle. Ne comprenant pas ce qu’elle faisait. Lorsqu’elle lui mit le livre d’Anouilh dans les mains, il fronça les sourcils et sourit légèrement à ce qu’elle dit. Il s’appuya contre l’étagère et regarda un moment la couverture du livre. Antigone. Un livre qu’il avait adoré et dévoré. Un des premiers classiques qu’il avait lui. Il y a de ça quelque temps. Beaucoup de temps déjà. Il ne savait pas réellement quoi lui dire. Si peu habitué à se confier et montrer ce qui se cacher derrière un masque arrogant, dragueur et supérieur. Il soupira. Il avait si peur de se dévoiler. Mais c’était différent. C’était Elly. Maintenant qu’ils avaient commencé à faire tomber les masques, inutile de reculer. Il redressa les yeux vers elle et haussa les épaules.


    - Tu ignore plein de chose Ellyne. A vrai dire tu ne me connais pas.

    Il désigna le livre.

    - Qu’est ce que je peux te dire à par ça ? Des tonnes de détails. J’ai lu ce livre dans le jardin de chez moi. J’étais petit à vrai dire. Mes parents n’étaient toujours pas rentrés et ils ne rentrèrent pas avant trois mois. On était habitué mais j’étais triste. Je me suis jeté sur un livre. Ce fut lui. En une heure je l’ai lu et en une heure j’ai découvert mon amour pour la littérature.

    Il baissa les yeux. Il n’aimait pas parler de ses parents et n’en parlait à personne. Même avec sa sœur ce sujet était délicat. Il releva légèrement la tête pour rencontrer le regard d’Elly. Il soupira et lui tourna le dos pour appuyer sa tête contre l’étagère.

    - J’en ai marre de jouer Ellyne. Je ne suis pas ce connard que tu crois que je suis.

    Il ricana légèrement.

    - Bien sûr que si, je le suis. Une petite part de moi l’est. Mais il y a tellement de chose que je suis et qui sont si différentes de ce que tu crois connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellyne S. Campbell
    Ellie; I feel so glamorous, lookin' super fabulous ••

avatar

Féminin Nombre de messages : 64
Age : 24
Localisation : Quelques siècles avant ta naissance.
Humeur : HARDER, BETTER, FASTER, STRONGER.
This is me :
Date d'inscription : 24/02/2009

<< Me on DOT >>
<< Ton groupe >>: Glamorous
<< Ta phrase fêtiche >>: Si quelqu’un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
<< Me & Other & Co' >>:

MessageSujet: Re: Go on, get out of my head... || Pv Thomas   Dim 8 Mar - 21:03


    Go on,get out of my head...

    Dès qu’elle finit de parler et qu’elle leva les yeux vers Thomas, Ellyne remarqua que les yeux du jeune homme s’attardaient bien longtemps sur la couverture du livre, emplis d’un indéchiffrable sentiment. Elle voulait comprendre. Elle voulait le percer à jour, et savait que s’ils voulaient avancer, ce serait de toute façon la seule issue. Elle se doutait qu’une facette inconnue se cachait derrière la réputation de Don Juan de Tom, mais jamais elle n’aurait pu en imaginer la profondeur, et encore moins croire qu’ils avaient tant de points communs. Pourtant, le regard qu’il portait sur Antigone, et celui qu’il porta sur Ellie en relevant les yeux en étaient des preuves tangibles. « Tu ne me connais pas. » C’était vrai. Elle ne savait rien de lui qui ne lui avait pas été raconté par les ragots faisant vibrer l’université. Elle non plus n’avait pas été honnête avec lui, mais l’image qu’elle donnait avait toujours collé avec celle qu’elle était. Ellyne avait été prétentieuse et froide avec lui comme elle l’était avec tout le monde, ou presque. Seuls ses sœurs et ses plus proches amis la voyaient comme une fille adorable et attachante, pour le reste du monde elle était Ellyne Campbell, qui prenait tout le monde de haut. Thomas n’avait pas fait exception, et bien qu’ils se soient amusés tout deux à tester les limites de l’autre, elle avait désormais envie d’être elle-même. Ou plutôt, de laisser une troisième Ellie vivre pleinement sa vie. Il y avait toujours eu l’Ellie attachante d’un côté, et l’Ellie hautaine de l’autre. Désormais, elle voulait qu’une toute nouvelle face d’elle-même, une Ellie amoureuse, ose s’immiscer entre les deux. Et le pire de tout, c’est qu’elle se rendait compte qu’elle allait de plus en plus aimer jouer ce rôle…

    Elle garda les yeux rivés sur Thomas tandis qu’il parlait. Elle n’avait jamais autant eu l’occasion d’entrevoir la partie immergée du jeune homme, ce qu’il contenait pour lui et n’avait jamais exposé. Elle ne connaissait pas ce qui couvait sous la surface, mais elle s’en entichait d’autant plus. Aïe. Pour sauver ton cœur, Ellie, c’est raté. Elle était tombée, lentement mais sûrement, amoureuse du sourire de Thomas, de son assurance, de son regard, et maintenant, son goût pour la littérature, ses secrets et sa vraie personnalité ne faisaient qu’empirer les choses. Il finit par parler de sa famille, et baissa les yeux. Décidément, rares étaient les familles unies et parfaites, et pourtant, tout le monde donnait merveilleusement le change. Elle ne pouvait que comprendre ce qui se cachait là-dessous, car sans ses sœurs, elle ne savait pas comment elle aurait réussi à devenir ce qu’elle était. Ellie aurait voulu qu’il continue, elle voulait tout savoir. Pouvoir affirmer connaître Thomas Pierce, et l’aimer pour ce qu’il était. Quand il se retourna, elle eut peur qu’il ne se renferme, craignant d’en avoir trop dit. Ce qu’il dit ensuite la réconforta en un sens, preuve que ce n’était pas le cas. Parce qu’il croyait qu’Ellyne le considérait comme tel ? Un connard ? Certes, ç’avait été le cas, et jusqu’à peu, le petit ange dans sa tête lui disait de le fuir pour cette raison. Mais elle aussi en avait marre de jouer. Elle s’approcha, lentement, au fur et à mesure qu’il parlait, et s’adossa à l’étagère contre laquelle il appuyait sa tête, tout près de lui. Quelle était la chose à dire, à faire ? Chaque seconde qui passait la faisait craindre de plus en plus qu’elle ne fasse un faux pas et que ce moment de connivence entre eux deux ne s’arrêtent brutalement pour ne plus jamais se reproduire. Ellie voulait en savourer chaque seconde, et désirait qu’il durerait aussi longtemps que ça serait possible. Elle se rapprocha de lui jusqu’à ce que leurs épaules se touchent, et elle chuchota, d’une voix plus si sûre d’elle :


    - Je m’en fiche de cette part de toi. Arrête de me croire assez superficielle que pour ne m’intéresser qu’aux apparences. Laisse moi te connaître. Je t’en prie…

    Ellie baissa la tête, confuse, et rougit légèrement. Elle aussi se dévoilait, et bien trop à son goût. Elle avait peur des raisons exactes qui la poussaient à le connaître, et préférait ne pas les exposer. « Je t’aime… » Cela aurait été si simple, et aurait remis les compteurs à zéro. Cela aurait été nécessaire, mais prématuré. Hors de question qu’elle laisse son cœur vagabonder à ce point avant d’en être sûre. Avant de l’assumer. Une vague de colère l’anima, et elle s’emporta, non contre Thomas, mais contre elle-même. D’avoir été si ridicule, si aveugle, d’avoir tant attendu.

    - Ecoute Thomas, j’en ai marre de résister ! J’ai envie d’essayer. J’ai envie de pouvoir me laisser aller avec toi. Seulement j’ai peur qu’on n’ait pas les mêmes priorités ! Je ne veux pas être une fille parmi tant d’autres, tu peux comprendre ça, non ?!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas C. Pierce

avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 26
Localisation : Ou tu veux !
Humeur : Happy ? Maybe !
This is me :
Date d'inscription : 05/03/2009

<< Me on DOT >>
<< Ton groupe >>: Run
<< Ta phrase fêtiche >>:
<< Me & Other & Co' >>:

MessageSujet: Re: Go on, get out of my head... || Pv Thomas   Dim 8 Mar - 21:41


"Plus qu'un jeu ?


  • Oui lorsqu’Elly lui mit Antigone entre les mains, Thomas s’attarda sur la couverture. Se rappelant tout ce que signifiait ce livre pour lui, tous les souvenirs qui rapportaient à ce livre. Bien des choses dans la vie de Thomas. Des choses qui peuvent paraitre insignifiantes mais tellement différentes de la personne qu’il est aujourd’hui. Ou tout du moins de la personne que les autres veulent voir. Ce livre lui rappelait son amour pour la littérature, sa découverte de la lecture et des parents bien trop souvent absents. Megan et lui avaient l’habitude maintenant, mais avant lorsqu’ils se rendaient compte que leurs parents ne rentreraient pas ce mois-ci ni le mois suivants, les larmes inondaient leurs joues. Pas parce que leurs parents n’étaient pas là à vrai dire, parfois ils se demandaient s’ils connaissaient vraiment leurs parents, mais ils pleuraient une vie normal qu’ils auraient aimé avoir. Une vie comme tous les enfants de leur âge à l’époque. Mais ce n’était pas pour eux apparemment. Désormais, ils n’y font même plus attention et sont même surpris lorsque leur père et leur mère décident de rentrer à la maison. Il y a des parents comme ça, on se demande pourquoi ils font des enfants. Lorsqu’il dit tout ça à Ellyne, la première pensée qui le traversa fut s’il avait bien fait, s’il ne s’était pas trop dévoilé. Lui qui détestait ce sentir vulnérable et faible. Il se sentait plus protégé derrière ce masque qu’il portait depuis quelques années déjà. Depuis qu’il était entré à l’université. Mais à vrai dire il ne s’en était jamais plein. Cela lui convient. Parfois.

    Il préféra baisser la tête et se retourner. Appuyant sa tête contre une étagère. Maudissant ces sentiments nouveaux qui le faisaient tourner en rond. Mais il n’arrivait pas à faire face. Lorsqu’il la voyait sourire, rire ou même affichant une moue dégoutée lorsqu’il venait l’embêter, il n’avait qu’une envie c’était de la prendre dans ses bras, de l’embrasser et de rigoler avec elle. Il était irrévocablement attiré par elle. Il lui dit que, bien entendu, il était une part de cette personne qu’il affichait. Mais il était aussi si différent. Thomas sentit Elly s’approchait alors que leurs épaules se touchaient. Il sourit faiblement lorsqu’il l’entendit dire qu’elle s’en fichait de cette partie de lui. Qu’elle voulait le connaître. Elle faisait un pas en avant maintenant c’était à lui d’avancer et de ne pas reculer. Il sait qu’elle faisait un effort pour être confiante et il devait en faire autant. Mais il avait si peu l’habitude de montrer qui il était vraiment. Lorsqu’il entendit les dernières paroles de la jeune femme, il tourna la tête vers elle. Il se tourna complètement vers Elly afin d’appuyer une de ses épaules contre l’étagère. Il avança une main vers le visage d’Ellyne et la déposa sur sa joue. Il la regarda un moment avant de dire :


    - Je veux aussi essayer Ellyne. Et… Tu ne seras pas une fille parmi tant d’autres. Je te le promets.

    Il ne voulait pas la faire souffrir. Il ne voulait plus jouer avec elle ou ses sentiments. Il l’aimait trop pour cela. Aussi étrange que cela puisse paraitre, c’est vrai.

    - Tu ne peux pas être une fille parmi tant d’autres. Tu es tellement différente de toutes les autres.

    Il le pensait réellement. Elle était différente de toutes ses pimbêches prêtes à sautaient dans n’importe quel lit. Toutes ces filles avec qui il a pu avoir une aventure. Qui sont gentilles mais tellement naïves. Ces filles qui se trémoussent dans l’université prêtent à se faire draguer par n’importe qui. Elly était tellement différente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Go on, get out of my head... || Pv Thomas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Go on, get out of my head... || Pv Thomas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pretty From Head To Toe
» NEW HEAD SCULPT-GENERAL CUSTER !!!!!!!!!!!!
» Dragon Head - Minetaro MOCHIZUKI
» Chaos;Head
» DJR Mark 11 Snake Head

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Arlington. :: The Faculty. :: La bibliothèque.-
Sauter vers: